Cheminements doux à Mios

Depuis 2014, la municipalité s’est engagée à doter la commune de cheminements doux sécurisés pour permettre des déplacements de proximité. Les Miossais, en particulier les plus jeunes, se sont vite appropriés ces nouveaux aménagements. D’autres liaisons douces verront le jour dans les prochaines années. Le Département de la Gironde et la COBAN sont des partenaires essentiels sur ce dossier.

 

Il s’agit d’une politique prioritaire pour la collectivité. Le plan d’action de la Ville de Mios s’articule ainsi autour de trois axes : sécuriser les trajets, créer des liaisons au sein des quartiers et développer des modes de déplacements respectueux de l’environnement. Valoriser l’usage du vélo au quotidien, c’est un premier pas vers la mobilité durable. Et les plus jeunes s’emparent du phénomène…

Piste cyclable rue des Gassinières

Des réalisations dans tous les quartiers

Tous les quartiers de la commune ont bénéficié d’aménagements routiers : sécurisation des carrefours dangereux, passages piétons sécurisés avec un feu tricolore… Des pistes cyclables et des cheminements doux ont vu le jour dans le bourg, à Lacanau de Mios, à Lillet.

La première priorité pour la municipalité est de sécuriser les accès vers les écoles et le collège de Mios. Les élèves sont d’ailleurs déjà très nombreux à s’y rendre en bicyclette, le Département a ainsi fait agrandir le garage à vélo !

 

Les Miossais apprécient !

Les administrés, en particulier les ados, sont ravis d’utiliser ces pistes cyclables pour se rendre à l’école et au collège. Les jeunes gagnent ainsi en autonomie et peuvent notamment se rendre à leur activité sportive du mercredi après-midi, à l’Espace Jeunes ou vers le pump-track. Les parents sont rassurés de laisser leurs enfants évoluer à vélo ou en trottinette.

Au sein des quartiers, ces circulations douces sont partagées, c’est-à-dire accessibles à toutes et à tous : piétons, parents et assistantes maternelles avec des poussettes, personnes à mobilité réduite, vélos, trottinettes…

Une signalétique spécifique a ainsi été installée afin que cet espace soit bien identifié par les Miossais.

 

Passerelle en bois au-dessus du Lacanau pour permettre aux enfants de rejoindre l’école La Grande Ourse en toute sécurité, depuis le bourg de Mios

Une politique acquisitions foncières pour un maillage territorial plus fin

La municipalité a pour volonté de poursuivre le maillage dans le centre-ville et dans les quartiers. Ainsi, lors du dernier conseil municipal, plusieurs parcelles ont été achetées par la commune afin de poursuivre la mise en place de ce réseau de cheminements doux. Des liaisons verront le jour entre le chemin des Gassinières et la rue du Parc, par exemple, ou entre la rue des Batailles Longues et la route du Voisin.

Le chemin des trois cours d’eau sera ainsi étendu le long de l’Andron. La Ville de Mios a racheté plusieurs parcelles le long du ruisseau afin d’aménager les abords et de poursuivre la balade. Ces aménagements sont également un moyen de découvrir la biodiversité.

 

Un label pour ces investissements

La Ville de Mios a rejoint le Club des Villes et Territoires Cyclables depuis l’an dernier. Cet organisme rassemble plus de 1500 collectivités territoriales engagées pour développer l’usage du vélo au quotidien et la mobilité durable.

Ce label permet de mettre en avant les aménagements réalisés sur la commune et de bénéficier d’un réseau existant pour avoir des retours sur expériences.

 

La Ville de Mios souhaite bien évidemment valoriser ces circulations douces auprès des administrés. Un plan des pistes cyclables a ainsi été édité l’an dernier.

Partagez ce contenu :