Biodiversité à Mios

MIOS S’ENGAGE POUR L’ENVIRONNEMENT

Depuis trois ans, le service Espaces Verts de la Ville de Mios s’est engagé dans une démarche Zéro phyto. L’utilisation des pesticides dans les parterres municipaux a été sensiblement réduite, l’objectif étant de ne plus avoir recours aux produits issus de la pétrochimie d’ici quelques années. Le désherbage est donc fait manuellement par les agents communaux, à l’exception des cimetières. Chaque année, ce sont 42 litres de produits nocifs économisés, qui ne vont plus dans le sol et la nappe phréatique, favorisant ainsi le maintien d’une biodiversité dans nos espaces verts.

 

PRÉSERVONS LA FAUNE SAUVAGE

La ville de Mios travaille tout au long de l’année en étroite
collaboration avec la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux).
En 2019, elle a participé à une première enquête Hirondelles
suite au constat du déclin des hirondelles rustiques et de
fenêtre. Cette année, la municipalité s’investit encore plus dans la démarche.

 

La Tour Julie  

« En 2020, nous avons installé avec succès des nids en plâtre et la moitié a été habitée » explique Mathieu Sannier, Chargé de mission pour la biodiversité à la LPO.

En avril 2021, un hôtel à hirondelles de 5 mètres de haut, réalisé par les ateliers de menuiserie de l’ADAPEI d’Audenge a été installé devant la Médiathèque, proche des anciens nids afin d’accueillir les hirondelles de fenêtre dès leur retour d’Afrique. Pour optimiser cette tour, un espace herbé et non coupé a été planté. Des chants de repasse – c’est-à-dire le cri du mâle chanteur – sont diffusés pour charmer les femelles.  Les neuf nids construits par les ados de l’Espace Jeunes ont été installés.

L’hôtel à hirondelles a été nommé la « Tour Julie » en hommage à Julie Brousse-Sannier, initiatrice de ce projet de sauvegarde

L’enquête Hirondelles relancée en 2021 !

La LPO et la Municipalité vous invitent à prendre part à une enquête pour dénombrer et suivre les hirondelles de la commune. Tous les Miossais seront les bienvenus afin de mieux connaître la répartition de cette espèce sympathique, de mieux l’identifier et de la protéger.

Grâce à un protocole précis, les bénévoles, Miossais en majorité, vont quadriller les quartiers pour recenser les hirondelles rustiques et les hirondelles de fenêtre présentes.

Téléchargez le Manuel du Détective Hirondelles 2021

Consultez les résultats de l’Enquête Hirondelles et les propositions d’actions envisagées

Vous souhaitez protéger les oiseaux de votre jardin ? Ne taillez plus vos haies entre le 15 mars et le 31 juillet pour permettre la nidification des différentes espèces. En effet, les haies remplissent une multitude de fonctions bénéfiques pour la biodiversité, abritant une faune et une flore variées, mais aussi pour la collectivité (lutte contre l’érosion des sols et les crues, coupe-vent, refuge pour les auxiliaires des cultures, etc.), et jouent un rôle important d’un point de vue paysager.

Pour plus d’infos, contactez Mathieu Sannier, chargé de mission biodiversité au sein de la LPO au 06 28 01 39 51

 

ATLAS DE LA BIODIVERSITÉ COMMUNALE DE MIOS

Atlas de la biodiversité sur la commune de Mios

Concernant les espaces naturels, la Charte du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne (PNRLG), prévoit de :

  • Développer et pérenniser un système d’évaluation de la biodiversité sur le territoire du Parc
  • Définir, préserver et remettre en bon état les continuités écologiques au sein de la Trame Verte et Bleue
  • Favoriser la biodiversité dans les espaces habités et les espaces publics et reconquérir les espaces dégradés

Beaucoup de données existent aujourd’hui concernant le territoire du Parc. Ces données sont issues d’études portées par le PNRLG depuis plus de 10 ans, de travaux réalisés par nos partenaires ou enfin d’observations du public volontaire intégrées dans des bases de données interactives.
L’accessibilité à ces données par les communes ou les habitants peut être complexe, dispersée et non synthétique.
Une vision d’ensemble des données concernant la biodiversité permet de mieux cerner les enjeux et les responsabilités de chacun.
Ce sont ces constats qui ont motivé le PNRLG et ses partenaires à entamer le vaste champ des Atlas de la Biodiversité sur 22 communes de son territoire (11 communes Bassin d’Archachon-Val de l’Eyre et 11 communes récemment signataires de la Charte du Parc), dont Mios.

Objectifs des atlas de la biodiversité

Ce programme, à l’échelle de 22 communes du Parc, a pour but de :

  • Avoir une connaissance fine de la biodiversité sur chaque commune en :
    • Compilant les données existantes concernant les enjeux Parc à l’échelle communale en faisant appel aux différentes bases de données existantes (PNR, Faune Aquitaine)
    • Complétant si nécessaire l’état des lieux par des prospections complémentaires
  • Identifier les enjeux majeurs liés à la biodiversité
  • Faciliter l’intégration de la biodiversité dans les décisions locales : porter à connaissance dans le cadre des documents de planification du territoire, Informer et sensibiliser les bureaux d’études participant à l’élaboration de ces derniers
  • Responsabiliser et mobiliser les acteurs du territoire à la préservation et la valorisation de la biodiversité sur leur territoire
  • Aider à la création des trames vertes et bleues qui seront traduites dans le PLU

Par qui ont été réalisés les atlas de la biodiversité

Le PNRLG, la LPO Aquitaine, et le CBNSA (Conservatoire Botanique National Sud-Atlantique) ont participé à l’élaboration des atlas de la Biodiversité.
Ces organismes se complètent dans leurs champs de compétences et leurs préoccupations opérationnelles.
Le PNRLG est en charge de la coordination des atlas, la LPO Aquitaine s’occupe du volet Faune (sur 22 communes) et le CBNSA du volet Flore (sur les 12 nouvelles communes du PNRLG).

L’atlas de Mios

L’atlas de la biodiversité de Mios  est un document très complet et précis et presque 70 pages. C’est une véritable mine d’informations sur la faune et la flore de notre commune. On ne peut que vous encouragez à le parcourir !

L’atlas est également disponible en ligne

 

PRÉSERVATION DES ÉTANGS

cenaquitainePar le conseil municipal du 11 juillet 2017, la commune a signé une convention pour la préservation des étangs de la commune avec le Conservatoire d’espaces naturels d’Aquitaine et l’association le Brochet Boïen.
Son but : préserver, gérer et valoriser les étangs de la Surgenne, Beauchamp et l’Estauleyre

+ d’infos sur le site du CEN d’Aquitaine

Dans ce cadre, un plan régional d’action en faveur des Odonates (libellules) est mis en place.
3 espèces de libellules en particulier sont concernées :

  • Leucorrhinia albifrons (Leucorrhine à front blanc)
  • Leucorrhinia pectoralis (Leucorrhine à gros thorax)
  • Leucorrhinia caudalis (Leucorrhine à large queue)

Le plan régional d’action est disponible au téléchargement.

Si vous vous voulez tout savoir sur les odonates, plusieurs sites y sont consacrés dont celui ci

 

CHARTE NATURA 2000

chartenatura2000La commune de Mios, toujours suite au conseil municipal du 11 juillet 2017 a rejoint la charte Natura 2000.

 

 

 

 

Les principes de cet engagement sont les suivants :

  • Favoriser les bonnes pratiques
  • Favoriser la biodiversité
  • Aucun coût pour la commune
  • Pas d’engagement de résultats
  • Un engagement pour 5 années

Les engagements pris par la commune sont les suivants :

  • Participer à la gestion des forêts non productives
  • Participer à la gestion des eaux dormantes
  • Participer à la gestion des milieux tourbeux
  • Et montrer l’exemple

Les premiers signataires sont :

  • PNRLG (10 ha)
  • Mios (32 ha)
  • Moustey (3,5 ha)
  • Sore (marais du Plata)
  • Fédération de Pêche de la Gironde
  • Société Courant d’Eyre
Partagez ce contenu :