Mieux vivre ensemble

 

ENTRETIEN, CE QUI VOUS INCOMBE
Branches qui surplombent la propriété voisine, racines qui dégradent la clôture mitoyenne, haies envahissantes, abords de parcelles et fossés mitoyens et bord de route peu ou pas entretenus… tous ces « détails » (dont vous avez la responsabilité) peuvent déranger votre voisinage. Pour privilégier le bien-vivre ensemble, un petit effort pour ne pas faire subir aux autres ce que vous n’aimeriez pas subir.

DÉTECTEUR DE FUMÉE
Si vous ne l’avez pas fait, pensez à installer dans votre habitation un détecteur de fumée, équipement obligatoire depuis le 9 mars 2016. Positionnez-le, le plus haut possible, de préférence dans un lieu de passage ou de dégagement, mais en aucun cas, dans la cuisine ou la salle de bain.

…ET SI CHACUN RENTRAIT SES POUBELLES !!!
Par facilité, certains laissent leurs poubelles toute la semaine sur le bord de la route. Pratique certes, mais vraiment disgracieux, voire dangereux lorsqu’elles empiètent sur la chaussée. Alors pour préserver le charme de nos quartiers et respecter le cadre de vie de chacun, merci de rentrer vos poubelles… sans oublier de ramasser les déchets éparpillés alentour.

UN PETIT GESTE POUR FACILITER LE QUOTIDIEN
Des amis qui cherchent votre domicile, le facteur qui ne trouve pas la boite à lettre, un livreur qui repart sans laisser le colis… rien de cela n’arrive si votre nom et le numéro de votre habitation sont apparents. Pensez-y.

RÈGLES D’USAGE D’UN DRONE DE LOISIR
Règles d'usage des drones de loisirsVous possédez un drone ? Assurer la sécurité des personnes et des autres aéronefs est de votre responsabilité.
La Direction générale de l’aviation civile a réalisé, en concertation avec la CNIL, les constructeurs, la fédération professionnelle du drone civil et la fédération française d’aéromodélisme, une notice d’avertissement sur les règles d’usage d’un drone de loisir à destination des consommateurs.
La notice rappelle aux utilisateurs, dans un format court et simple, ce qu’ils ont le droit de faire ou non et qu’il existe un espace aérien dans lequel on ne fait pas ce qu’on veut.
Un moyen d’éviter les imprudences et les négligences.
Plus d’informations sur le site gouvernemental.

LE « TOUT-À-L’ÉGOUT », CE MAL-NOMMÉ
Malgré son nom, le réseau d’assainissement n’est pas une poubelle en capacité de tout collecter. Certains produits, liquides ou déchets ménagers, en apparence compatibles avec la fonction du réseau de collecte, peuvent perturber le bon fonctionnement des installations et avoir des conséquences sur la sécurité des agents d’entretien. Alors, adoptons les bons gestes afin d’éviter de polluer le réseau d’eaux usées et contribuer ainsi au respect de l’environnement.
+infos : www.emag.suez-environnement.com

ÉLIMINATION DES DÉCHETS VERTS
L’incinération de déchets verts est à l’origine de troubles de voisinages générés par les odeurs et la fumée. Elle peut nuire à l’environnement (émission de substances polluantes dans l’air) et à la santé (émission de particules véhiculant des composés cancérigènes) et peut être la cause de la propagation d’incendie.
C’est pourquoi la circulaire du 18 novembre 2011 rappelle le principe d’interdiction de brûlage à l’air libre de déchets verts qui est d’ores et déjà applicable dans notre département dans le cadre du règlement sanitaire départemental et du règlement départemental de protection de la forêt contre les incendies.
Par ailleurs, la commune de Mios est située dans le périmètre classé en zone sensible par la circulaire du 18 novembre 2011. La pratique du brûlage à l’air libre des déchets verts par les particuliers et les professionnels est donc interdite toute l’année.
Téléchargez la circulaire du 18 novembre 2011 et la liste des communes.

Pour plus d’informations, consultez le site de la DFCI Aquitaine

ZOOM SUR LES CLÔTURES
Parce qu’elle participe à l’image de l’espace public, la clôture fait l’objet d’une réglementation précise.
Ce qu’il faut faire :
> Déposer une déclaration préalable de travaux pour tout projet
> Se renseigner auprès du service urbanisme sur les hauteurs maximum autorisées (en façade de rue et en limite séparative)
> Apporter une attention particulière à la conception et à la réalisation des clôtures :
– en évitant la multiplicité des matériaux
– en recherchant la simplicité des formes et des structures
– en tenant compte du bâti et de l’environnement
– en intégrant les compteurs, boîtes à lettres, etc
– en privilégiant les essences locales pour les haies
– en interdisant certains panneaux légers en bois

QUE DIT LA LOI SUR LES MOBILHOMES ?
> Qu’est-ce qu’un mobil-home ?
Littéralement, c’est une maison qui est mobile. Même s’il ne circule pas, un mobilhome doit conserver sa mobilité. Assimilé à une caravane, il est destiné à une occupation temporaire ou saisonnière et ne peut constituer une résidence principale permanente.
Le mobil-home doit pouvoir quitter son emplacement à tout moment.
> Quels aménagements ?
Il est interdit d’aménager un mobil-home de terrasse béton, de véranda fixe ou toute autre installation en dur, de l’installer dans un bâtiment. Seuls les terrasses et auvents démontables sont tolérés.
Les raccordements aux différents réseaux doivent se faire conformément aux règlements et normes en vigueur.
> À savoir :
Les mobil-homes sont réservés uniquement aux parcs résidentiels de loisirs et campings adaptés. Par dérogation et sous réserve de l’accord écrit du maire, un mobilhome peut être installé, pour une durée limitée, sur un terrain privé pour le temps de travaux de construction ou rénovation de l’habitation principale selon des conditions définies

LES NUISANCES SONORES
Tous les travaux de jardinage ou de bricolage pouvant être à l’origine de nuisances sonores doivent être réalisés :
– du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h30 à 19h30
– les samedis de 9h à 12h et de 15h à 19h
– les dimanches et jours fériés de 10h à 12h

Arrêté bruit voisinage

 

PARTENARIAT AVEC « LES CHATS D’AUDENGE »
Chats sauvagesAfin d’endiguer la prolifération féline sur la commune, la Municipalité a conclu un partenariat avec l’association « Les Chats d’Audenge » qui prend en charge les chats errants.
Si l’une de ses actions principales est la stérilisation des chats, l’association œuvre également pour l’adoption des animaux. Si vous souhaitez aider le refuge, devenir famille d’accueil, bénévole ou simplement vous renseigner, n’hésitez pas à contacter l’association.
+ d’infos : Annick DUBOIS / Tél. 06 70 14 04 48

 

Partagez ce contenu :